Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Asian blogtrotting

L'enclos familial ou "bale"

29 Septembre 2012, 16:01pm

Publié par Kadek Traulen

vidéo compressée au max., perte de qualité des images. Mais même comme cela, 6 heures pour la mettre en ligne sur you tube...

Journée peinture au village

28 Septembre 2012, 15:52pm

Publié par Vanessa, Laurent, Oyana & Paco

Vivre au milieu de peintres, c'était trop tentant pour Vanes'.

Initiation à la peinture traditionnelle balinaise pour madame et les enfants.

Voici quelques clichés de la séance.

Début de la leçon. Vanes' dessine le motif au crayon puis le repasse au feutre fin.

Début de la leçon. Vanes' dessine le motif au crayon puis le repasse au feutre fin.

Etape suivante: pose et étirement des ombres. (Kézako?) On repasse certains traits au pinceau fin avec de l'encre de Chine, puis avec un pinceau plus gros trempé dans l'eau, on étire l'encre en la diluant pour marquer des zones d'ombre.Etape suivante: pose et étirement des ombres. (Kézako?) On repasse certains traits au pinceau fin avec de l'encre de Chine, puis avec un pinceau plus gros trempé dans l'eau, on étire l'encre en la diluant pour marquer des zones d'ombre.
Etape suivante: pose et étirement des ombres. (Kézako?) On repasse certains traits au pinceau fin avec de l'encre de Chine, puis avec un pinceau plus gros trempé dans l'eau, on étire l'encre en la diluant pour marquer des zones d'ombre.

Etape suivante: pose et étirement des ombres. (Kézako?) On repasse certains traits au pinceau fin avec de l'encre de Chine, puis avec un pinceau plus gros trempé dans l'eau, on étire l'encre en la diluant pour marquer des zones d'ombre.

Vue de la table de travail. Irak guide Vanessa.  Le résultat après 2 heures 30 de boulot.   Puis pause déjeuner.
Vue de la table de travail. Irak guide Vanessa.  Le résultat après 2 heures 30 de boulot.   Puis pause déjeuner.Vue de la table de travail. Irak guide Vanessa.  Le résultat après 2 heures 30 de boulot.   Puis pause déjeuner.

Vue de la table de travail. Irak guide Vanessa. Le résultat après 2 heures 30 de boulot. Puis pause déjeuner.

Irak nous propose une noix de coco. Nous acceptons en pensant qu'il en a chez lui...Mais nous le voyons partir la tête en l'air en train de jauger les cocotiers environnants. Et hop, le v'là qui grimpe. Oyana a juste le temps d'attraper l'appareil photo pour figer la scène. Son frère, Nyoman, l'ouvre à la machette. Le dessert est servi!
Irak nous propose une noix de coco. Nous acceptons en pensant qu'il en a chez lui...Mais nous le voyons partir la tête en l'air en train de jauger les cocotiers environnants. Et hop, le v'là qui grimpe. Oyana a juste le temps d'attraper l'appareil photo pour figer la scène. Son frère, Nyoman, l'ouvre à la machette. Le dessert est servi! Irak nous propose une noix de coco. Nous acceptons en pensant qu'il en a chez lui...Mais nous le voyons partir la tête en l'air en train de jauger les cocotiers environnants. Et hop, le v'là qui grimpe. Oyana a juste le temps d'attraper l'appareil photo pour figer la scène. Son frère, Nyoman, l'ouvre à la machette. Le dessert est servi!

Irak nous propose une noix de coco. Nous acceptons en pensant qu'il en a chez lui...Mais nous le voyons partir la tête en l'air en train de jauger les cocotiers environnants. Et hop, le v'là qui grimpe. Oyana a juste le temps d'attraper l'appareil photo pour figer la scène. Son frère, Nyoman, l'ouvre à la machette. Le dessert est servi!

Vanes' reprend les pinceaux et nous, nous explorons les environs. Celle du haut, pattes écartées faisait une assiette à fromage. Brrr
Vanes' reprend les pinceaux et nous, nous explorons les environs. Celle du haut, pattes écartées faisait une assiette à fromage. BrrrVanes' reprend les pinceaux et nous, nous explorons les environs. Celle du haut, pattes écartées faisait une assiette à fromage. Brrr

Vanes' reprend les pinceaux et nous, nous explorons les environs. Celle du haut, pattes écartées faisait une assiette à fromage. Brrr

Pendant de ce temps, par superposition de couleurs en commençant par la plus claire, la mise en couleur avance. Le remplissage du fond parachève le travail. Il se réalise à l'encre de chine.
Pendant de ce temps, par superposition de couleurs en commençant par la plus claire, la mise en couleur avance. Le remplissage du fond parachève le travail. Il se réalise à l'encre de chine.

Pendant de ce temps, par superposition de couleurs en commençant par la plus claire, la mise en couleur avance. Le remplissage du fond parachève le travail. Il se réalise à l'encre de chine.

Les enfants se sont également essayés à l'exercice. Les peintres leurs avaient préparés des dessins aux crayons, ils devaient réaliser les ombres.
Les enfants se sont également essayés à l'exercice. Les peintres leurs avaient préparés des dessins aux crayons, ils devaient réaliser les ombres.

Les enfants se sont également essayés à l'exercice. Les peintres leurs avaient préparés des dessins aux crayons, ils devaient réaliser les ombres.

Le résultat final. 5 heures auront été nécessaires pour achever la peinture. Merci à Irak, Nyoman ainsi qu'à leurs épouses pour cette agréable journée.
Le résultat final. 5 heures auront été nécessaires pour achever la peinture. Merci à Irak, Nyoman ainsi qu'à leurs épouses pour cette agréable journée.

Le résultat final. 5 heures auront été nécessaires pour achever la peinture. Merci à Irak, Nyoman ainsi qu'à leurs épouses pour cette agréable journée.

1ere journee

20 Septembre 2012, 13:00pm

Publié par Kadek Traulen

Decouverte du clavier indonesien + lenteur de la connexion = Je ne bataille pas pour trouver les accents.

Reveil pepere pour les loustics (12h00 heure locale). P'tit dej' sur la terrasse du "bale" et mise en route en douceur. On se prepare a explorer les environs quand Paco se recroqueville. Le teint pale, des douleurs a l'abdomen et une petite pointe de temperature font que Vanes et lui resteront au calme.

Oyana et moi commencons la balade par le seul chemin connu pour nous, celui du temple. A la lueur du jour, nous decouvrons les rizieres qui emmitoufflees dans le manteau nocturne nous avaient echappees la veille. Nous longeons le cimetiere ou reposent les corps par cycle de trois ans avant qu'une cremation collective ne soit celebree. Nous nous perdnos quelque peu au retour. Ce sera l'occasion de pratiquer un peu: "Permisi. Di mana Dolit Painting school?" Nous apprenons les mots pour droite et gauche (kanan et kiri) et quelques formules de politesse.

De retour au bale, c'est un Paco un peu remis qui nous attend. Le repas se passe bien = Paco le garde ;)

L'apres-midi se deroulera au contact des enfants des familles du secteur. D'abord tres timides, Paco et Oyana vont s'ouvrir peu a peu et passer un bon moment. A la question de Vanes: "Cela te plait d'etre ici?", Oyana repondra : "Non, ca ne me plait pas, c;est genial". De notre cote on papote autant que faire se peut avec les grands et etoffons notre lexique.

Les premiers repas nous ont egalement rassure sur les capacites d'adaptation des petits, ils adorent les mie goreng, les fruits, le poulet au sate et piquent dans nos assiettes si nous ne sommes pas assez vigilants.

Bref, pour l'heure tout va bien.

Bises a tous et a bientot.

1ere journee
1ere journee1ere journee1ere journee
1ere journee1ere journee
1ere journee1ere journee1ere journee

Dans le bain d'entrée!

20 Septembre 2012, 12:58pm

Publié par Kadek Traulen

A peine arrivés à Keliki nos hôtes nous informent que ce soir se déroule une grande cérémonie en l'honneur des défunts. La prochaine manifestation de cette ampleur n'ayant lieu que quelques semaines plus tard, ils insistent pour nous faire partager ce moment. La position allongée dont nous rêvions tant se fera donc attendre. Nous terminons nos "mie goreng" (nouilles frites aux légumes) que déjà nous nous retrouvons en "sarong" (obligatoire pour pénétrer dans un temple). Direction le temple à la lampe torche. L'entrée ressemble à la ligne 4 du métro aux heures de pointes. Mais les sourire, les couleurs et la beauté des tenues rendent ce moment agréable. Nous participons à la prière en imitant avec respect les gestes de Pitri, Ayou et Nyoman (membres des familles parmi lesquelles nous logeons).

Pour les petits, le choc culturel est brutal. Oyana fait de son mieux pour suivre ce qui se déroule tandis que Paco s'endort au milieu des prières.

22h30, la cérémonie n'est pat complètement terminée mais nous décidons de rentrer (32 heures sans sommeil, ça commence à faire....) Retour au "bale" dans l'obscurité par de petits sentiers et 20' plus tard les enfants sont couchés. Nous nous posons enfin et profitons d'un repos réparateur.

Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!
Dans le bain d'entrée!